L’animation de l’équipe

Deux raisons conduisent à renforcer le besoin d’animation de l’équipe.

La première tient au métier lui-même. Nos missions se déroulent chez nos clients ; les consultants sont donc très présents chez leurs clients. Il s’agit donc d’éviter que les consultants s’éloignent trop des équipes du cabinet et perdent ainsi tout l’avantage d’un apprentissage partagé au sein de nos équipes. Nos missions demandent en effet un fort apprentissage de méthodes, de compétences sectorielles et techniques, qui, s’il n’est pas concentré sur tel consultant, est présent au sein des équipes.

La seconde raison tient à l’esprit d’Akeance Consulting. Chaque consultant assume son propre grandissement, sans qu’il y ait de parcours standard, dans un contexte d’absence de business units et de rattachement hiérarchique. Il s’agit donc de faire en sorte de renforcer le plus possible la collégialité et le travail en commun, afin de faire émerger chez chacun une meilleure connaissance de soi-même.

La participation à la vie interne chez Akeance Consulting

Akeance Consulting encourage le partage des connaissances et contribue ainsi fortement au développement des compétences de chacun. Les relations personnalisées sont privilégiées entre les consultants et favorisent ainsi l’esprit d’équipe, valeur forte d’Akeance Consulting.
Les consultants participent directement à la capitalisation des missions et du développement des méthodes au sein d’Akeance Consulting. Corollairement, ils participent au développement des offres de service et à leur formalisation.

En matière de développement commercial, la participation des consultants est diverse. Les consultants participent à l’élaboration de nos propositions commerciales, à l’élaboration des plaquettes ou des supports commerciaux. Après une bonne maîtrise du métier, ils participent également aux rendez-vous commerciaux proprement dits, sans attendre d’être chef de mission.

Des « 6 à 7 » sont dispensés par certains consultants à destination de leurs collègues. Il s’agit de séances de formation qui exposent un sujet à destination des consultants les moins avertis en la matière afin d’apprendre un minimum sur des sujets particulièrement méconnus. Ces formations sont dispensées toutes les trois semaines et la participation est libre. Il s’agit véritablement d’ouvrir la curiosité de chacun à des thèmes particulièrement éloignés, qu’il s’agisse d’une méthode, d’une réglementation, d’un secteur ou même d’un client.

Le recrutement est également l’objet d’une participation active et soutenue des consultants du cabinet (cf. recrutement), le principe d’un binôme aux entretiens nécessitant une forte mobilisation des équipes.

La participation aux événements de Place

Bien entendu, le consultant doit avoir atteint un minimum de maîtrise de son métier, être à l’aise en public, mais les consultants d’Akeance Consulting participent aux événements de Place. Certains participent en tant qu’auditeurs mais d’autres participent activement en tant qu’animateurs. C’est évidemment l’occasion de faire connaître le cabinet et ses compétences. Nos consultants sont les ambassadeurs d’Akeance Consulting.

La participation à l’entreprise Akeance

La collégialité est un maître-mot chez Akeance Consulting. C’est concret. Dans les binômes de recrutement aussi bien que dans les réunions hebdomadaires d’associés. Plus largement, un « development group » réunit très régulièrement l’ensemble des chefs de mission et associés, en général pour une journée, afin d’échanger sur la stratégie opérationnelle du cabinet. C’est l’occasion pour chacun d’apporter son expérience, sa vison, son opinion sur tel ou tel sujet.

Au-delà de la maîtrise du métier et des compétences de développement commercial, l’esprit entrepreneurial d’Akeance implique de chacun de nos consultants est autorisé à l’information sur la marche de l’entreprise. Chaque trimestre – et a fortiori en fin d’année -, des réunions de coordination rassemblent la totalité de l’équipe (c’est-à-dire y compris les équipes support) pour un point de situation sur la marche des affaires, l’avancement financier de l’année, les besoins de recrutement, et tout événement propre à une entreprise. Bien entendu, ces informations sont confidentielles mais la responsabilisation des équipes passe par le devoir d’information sur la situation de l’entreprise.